Loading...

En route vers les États-Unis pour votre première tournée?

Avez-vous pensé à l’expiration de votre carte d’assurance maladie? Aux visas? À l’assurance de vos instruments ? Aux autorités fiscales américaines?

Voici 5 choses à connaître avant de partir en tournée américaine!

VOTRE CARTE D’ASSURANCE MALADIE

Tout d’abord, sachez que vos assurances voyage vous couvriront généralement seulement si vous êtes admissible à l’assurance maladie de votre province. Au Québec, votre carte d’assurance maladie peut expirer si vous n’êtes pas présent sur le territoire pour un minimum de 183 jours durant une année (de janvier à décembre).

VOTRE VISA

Pour le groupe

De manière générale, et toujours sous réserve de certaines exceptions [vitrine non-rémunérée, concours non-rémunéré, etc.), le permis de travail (« visa ») qu’il vous faut pour partir en tournée aux États-Unis est le P-2. Ce permis est valide pour maximum d’une une (1) année (avec possibilité d’extension) et vaut pour l’ensemble du band.

Nous spécifions de manière générale puisqu’il existe de nombreux autres types visas, le P-2 étant le plus commun et le plus simple pour une formation désirant participer à une tournée de deux semaines sur la côte ouest américaine.

Le moyen le plus simple d’obtenir un permis P-2 est de devenir membre de la Fédération américaine des musiciens des États-Unis et du Canada (FAM), puis de remplir et de soumettre les formulaires de demande de visa P2 à celle-ci.

La FAM se chargera ensuite de transmettre votre demande au Service d’Immigration des États-Unis (USCIS) pour pré-approbation.

N.B : Assurez-vous d’indiquer TOUS les spectacles auxquels vous vous êtes engagé, car le visa sera seulement valide pour les contrats indiqués dans la demande. De plus, si votre équipe technique ou tout autre personnel de soutien vous accompagnent, gardez en tête qu’il vous faudra soumettre votre demande avec la leur (visa P2-S).

Combien de temps prévoir ?  Sans compter le temps que cela nécessitera pour devenir membre de la FAM, le traitement de la demande auprès d’USCIS peut prendre jusqu’à 60 jours. Pour les traitements d’urgence (moins de 30 jours), vous pourrez opter pour le Traitement Premium… pour quelque 1 410$ USD de plus!

Combien cela coûte ? En date d’aujourd’hui (lorsque vous lirez ceci, les chiffres pourraient avoir changés) le prix pour un traitement régulier est de 460$ USD payé au Department of Homeland Security + un montant forfaitaire de 120$ CDN payé à la FAM + 25$ CDN par musicien et travailleur de soutien.

VOS ASSURANCES

Plusieurs compagnies d’assurance offrent des forfaits spécialement dédiés aux artistes en tournée. Ces forfaits comprennent généralement une assurance matérielle (« property insurance ») – en cas de bris ou de vol d’instruments ou d’équipement, et de responsabilité civile (« general liability ») – pour un tort causé à un tiers ou à sa propriété dont vous seriez tenu responsable (i.e. une chambre re-décorée par une soirée trop arrosée ou une altercation avec un fan sur la scène!)

Prenez le temps de magasiner votre assurance. Certains forfaits excluent les dommages matériels qui ont eu lieu en cours de transit. D’autres comprennent des assurances supplémentaires, comme une assurance en cas d’annulation ou de report de l’évènement. La FAM, entre autres, propose une assurance responsabilité civile et d’instrument et matériel de musique ainsi que des forfaits d’assurance soins de santé et voyage.

VOS IMPÔTS

** Nous recommandons évidemment toujours de retenir les conseils de fiscalistes spécialisés en la matière, les lignes suivantes se voulant davantage directrices en vue de votre préparation et de vos recherches!

Il est possible que votre employeur ou le producteur américain exige de retenir jusqu’à 30% de vos revenus pour couvrir les impôts américains! Tout d’abord, demandez (et conservez) tout avis ou reçu officiel lorsqu’il effectue cette retenue, car vous seriez probablement admissible à un remboursement complet de cet impôt retenu si vous gagnez, individuellement, 15 000$ USD ou moins lors de votre tournée.

Il existe par ailleurs certaines dérogations complètes au processus de retenue d’impôt, notamment en prenant une entente sur les retenues d’impôt –  cette demande particulière doit être soumise au moins 45 jours avant la première date de la tournée.

Bref, en travaillant sur le territoire américain, vous êtes soumis à ses lois. Informez-vous pour éviter toute surprise!

POUR GAGNER DU TEMPS À LA FRONTIÈRE

Le carnet (ATA) est un document permettant aux musiciens en tournée d’inscrire à l’avance l’équipement et les instruments musicaux qu’ils apportent afin d’éviter de payer des frais. Vous pouvez déposer votre demande en ligne à la Chambre de Commerce du Canada.

AIDE MÉMOIRE

  • Devenez membre de la FAM
  • Confirmez vos dates de spectacles
  • Assurez-vous que votre absence du Québec ne vous rend pas inadmissible à l’assurance maladie québécoise;
  • Au moins 3 mois avant de partir en tournée, soumettez à la FAM vos formulaires de permis de travail;
  • Obtenez un carnet ATA pour vos instruments et équipements;
  • Procurez-vous (minimalement) une assurance matérielle et responsabilité civile;
  • Vérifiez les procédures fiscales applicables : consultez un fiscaliste spécialisé!

** Un merci tout spécial à Emily Alberton pour toute son aide dans la recherche et la rédaction de ce texte ! **

 

 

:: Photo par Ilse Orsel

Comments(0)

Leave a Comment